La Société de développement et de mise en valeur de Carleton-sur-Mer (SDMC) est heureuse d’accueillir Danny Le Braceur au poste de coordonnateur du golf de Carleton-sur-Mer. Celui-ci veillera à la gestion et à la coordination de l’ensemble des opérations du golf dans une perspective d’amélioration continue.

Diplômé en enseignement et en relations industrielles, M. Le Braceur a fait carrière comme haut gestionnaire dans le domaine de la gestion des ressources humaines. Son parcours l’a amené à occuper des postes stratégiques au sein d’organisations comme Noranda, Uniboard Canada et le Fonds de solidarité FTQ. M. Le Braceur est reconnu comme étant une personne pragmatique, à l’aise dans un contexte de croissance et de changement, autant sur le plan stratégique qu’opérationnel. Avec une très bonne connaissance du milieu de golf et des compétences marquées pour la gestion et les relations publiques, M. Le Braceur apportera une vision renouvelée pour poursuivre les efforts de développement déployés au cours des dernières années au golf de Carleton-sur-Mer. Bienvenue dans l’équipe!

golfcarletonsurmer.com

Les élus municipaux et les employés de Carleton-sur-Mer ont rencontré la communauté à la salle Charles-Dugas le 19 février dernier afin de présenter les projets de développement en chantiers.

Depuis l’automne 2018, l’équipe municipale réalise un plan d’action sur la base de sept chantiers thématiques :

  • Liens mer-montagne, est-ouest et projet 132;
  • Empreinte environnementale et changement climatique;
  • Soutien aux organismes et liens sociaux;
  • Optimisation de la gestion de l’organisation et des aménagements et infrastructures;
  • Représentation MRC, région et province;
  • Vitalité de la communauté d’affaires;
  • Communication et implication citoyenne.

En plus de la rencontre publique à la salle Charles-Dugas, des représentants de la Ville ont également rencontré la communauté d’affaires lors d’un déjeuner pour une présentation spéciale.

Chacun des chantiers est piloté par un membre de la direction et un ou une élue. Tous étaient présents à la rencontre publique pour discuter des projets avec les participants.

La planification stratégique a été élaborée en 2018 à la suite de différentes consultations publiques. Pour le maire, Mathieu Lapointe, « cet exercice favorise la cohérence entre les décisions et les actions. C’est un formidable plan d’action qui a doté l’équipe d’une vision de développement ambitieuse et en harmonie avec les aspirations de la communauté ».

Le public a pu discuter des projets réalisés, des projets en cours et des projets futurs avec l’équipe municipale aux 7 tables des chantiers en cours.

Carleton-sur-Mer dévoile les plans de développement du banc de Carleton et du quai

L’équipe municipale de Carleton-sur-Mer a dévoilé les plans des projets du banc de Carleton et du quai à la présentation des chantiers de la planification stratégique.

En effet, l’aboutissement du nouveau quai et le projet de la marina, qui va doubler ses espaces d’amarrage, vont générer une augmentation de l’affluence dans le secteur. En prévision de cet achalandage accru, la Ville souhaite faciliter le transport actif. Ainsi, elle favorisera la circulation par différents modes de déplacement (automobile, vélo, marche). Les principes d’accessibilité, de mise en valeur et de protection de l’environnement dirigent le concept d’aménagement proposé par Pesca environnement. « En plus de réaliser un projet à faible empreinte environnementale, mentionne le maire Mathieu Lapointe, la Ville oriente la réalisation du projet avec une perspective de retombées économiques profitables et, surtout, un gain sur le plan social. »

Avec les circuits piétonniers et cyclistes, le concept prévoit l’aménagement de trois secteurs. Il propose l’idée d’un petit hameau commercial dans le secteur de la brûlerie du Quai; le secteur du quai incluant une zone de stationnements de 120 places avec revêtement perméable et le secteur de la cabane à Eudore, où l’aménagement tiendra compte de l’esprit maritime du lieu et de l’érosion des berges. Les voies de circulations fonctionnelles et sécuritaires seront axées sur l’expérience utilisateur.

Pour ce qui est de la traverse entre les deux bancs, le conseil municipal prévoit demander une étude supplémentaire afin de pouvoir proposer un projet qui s’appuie sur le concept du développement durable.

 Le concept d’aménagement du banc propose des voies de circulations fonctionnelles et sécuritaires axées sur l’expérience utilisateur.

Rencontre publique le 12 février à 16 h 30 au Quai des arts. Nous souhaitons vous entendre!

Une œuvre d’art publique s’ajoutera en 2020 au paysage local. Quoi? Où? De quel type? Nous demandons votre avis le 12 février au Quai des arts!

Projet d’implantation d’une œuvre d’art publique

La Ville, en étroite collaboration avec le centre d’artistes Vaste et Vague, souhaite offrir à notre communauté une nouvelle œuvre d’art publique. Celle-ci sera conçue par un ou une artiste de niveau professionnel au cours de l’année 2020. Nous souhaitons consulter la population afin que l’œuvre soit rassembleuse et bien ancrée dans notre milieu de vie de tous les jours. Vous êtes donc conviés, petits et grands, au foyer du Quai des arts le mercredi 12 février de 16 h 30 à 18 h. Vos suggestions et commentaires nous guideront à orienter l’Appel à projets qui sera lancé pour inviter les artistes à soumettre une proposition d’œuvre d’art publique.

Que vous soyez ou non à la consultation du 12 février, nous vous encourageons à remplir le sondage en ligne entre le 12 février et le 17 février. Le sondage sera disponible dès le 12 février sur la présente page, à l’hôtel de ville et au centre d’artistes Vaste et Vague.

Pascal Alain, directeur loisirs, culture et vie communautaire

Photos : Louise-Marie Leblanc, Caroline Dugas, Robert Dubé

 

19 février à 19 h à la salle Charles-Dugas

Venez prendre les dernières nouvelles du plan stratégique municipal! L’équipe municipale présentera les projets réalisés et en cours de réalisation, dont le projet du banc de Carleton.
Après une courte mise en contexte, le public sera invité à rencontrer les responsables de chaque chantier à différents kiosques.

Nouveau système d’alerte et de notification en activité

Le système d’alerte de Carleton-sur-Mer permet de rejoindre la population en cas d’urgence par texto, courriel ou téléphone. Ainsi, la Ville peut joindre chacun des citoyens inscrits en quelques minutes pour les informer, par exemple, d’un bris ou d’un sinistre.

Abonnez-vous et soyez attentifs aux messages!

Comment s’inscrire?

En ligne ou par téléphone :

  • Des ordinateurs sont disponibles gratuitement à la bibliothèque municipale;
  • Téléphoner au 418 364-7073 p. 232 pour avoir de l’assistance.

Comment fonctionne la confirmation de l’inscription?

Lors de l’inscription, le système vérifie les numéros de téléphone résidentiels ou de cellulaire ou adresse courriel ajoutés et envoie un message de confirmation sur l’appareil inscrit.

Comment fonctionne le système d’alerte?

L’équipe municipale inscrit un message dans la plateforme Telmatik. Celle-ci achemine le message aux coordonnées des citoyens qui souhaitent être avisés de mesures d’urgence ou de situations exceptionnelles, telles que :

  • Fermeture de rue
  • Avis de travaux majeurs sur les infrastructures
  • Avis d’ébullition de l’eau
  • Mesures de sécurité en cas de tempête
  • Avis d’évacuation

Chaque personne peut recevoir les alertes du service, selon son ou ses choix, par trois canaux de communication :

  1. Message texte
  2. Courriel
  3. Téléphone

Chaque citoyen est responsable de maintenir ses propres informations à jour.

Il est important que chacun fournisse les meilleurs moyens de communication à inscrire dans Telmatik. L’utilisation du numéro de téléphone cellulaire est priorisée, mais les personnes qui se rendent fréquemment dans les zones sans couverture cellulaire sont invitées à fournir un second moyen de communication.

Plusieurs personnes peuvent-elles recevoir une alerte à une même résidence?

Oui. Cependant, il est fortement recommandé qu’une seule personne soit associée à un même numéro de téléphone. Cette personne responsable du domicile familial pourra aussi y inscrire ses autres moyens de communication tels que numéro de cellulaire et numéro au travail.

Tout autre membre d’une famille qui dispose de ses propres moyens de communication (numéro cellulaire, numéro au travail) devrait créer son propre compte pour permettre la bonne diffusion d’un avis.

Le résident saisonnier peut-il s’inscrire?

Oui, les propriétaires de résidences secondaires peuvent aussi s’inscrire au système, tout comme les gens qui quittent la région pour de longs séjours à l’extérieur.

Vie privée

Les renseignements fournis au système d’alerte demeurent strictement confidentiels. Les données ne sont divulguées en aucun cas à une tierce personne.

 

Le comité de la politique familiale reprend ses activités en vue de réaliser des actions concrètes du plan d’action triennal 2020-2022. Adopté l’automne dernier, ce plan d’action prévoit des interventions dans différents domaines, tels que : loisir, sport, culture, habitation, urbanisme et aménagement du territoire, administration et communications municipales, santé et environnement, sécurité publique et transport ainsi que vie communautaire, jeunesse et promotion de la famille.

Le comité de la politique familiale est composé de bénévoles, d’employés municipaux et d’un élu de la Ville : Pascal Alain, Julie Bergeron, Laurie Gallagher, Henri Hotton, David Landry, Régent Leblanc, Marie-Andrée Pichette, David Sylvestre et Natalie Vertefeuille.

Pascal Alain, directeur loisir, culture et vie communautaire

Par l’entremise de sa politique Ville étudiante, la Ville de Carleton-sur-Mer est fière de collaborer avec l’école des Audomarois afin de faire bouger les jeunes. Chaque mardi midi de l’hiver, jusqu’à près de 40 élèves de l’école se rendent skier au centre de plein air Arpents Verts, en compagnie de leurs professeurs. Les équipements de ski sont notamment disponibles tout à fait gratuitement aux Arpents verts du jeudi au dimanche! De plus, le jeudi, les élèves prennent la direction de la patinoire de l’OTJ, adoptant ainsi de saines habitudes de vie.

Un partenariat gagnant-gagnant!

Pascal Alain, directeur loisir, culture et vie communautaire

Le règlement 2019-335 est entré en vigueur en octobre dernier et interdit le nourrissage des animaux sauvages, tout particulièrement le cerf de Virginie. Cette nouvelle réglementation prévoit, entre autres :

  • qu’il est interdit en tout temps de nourrir les animaux sauvages dans la zone située au sud de la route 132;
  • qu’il est interdit en tout temps de nourrir les animaux sauvages à une distance de moins de 300 m de tout chemin privé ou public;
  • que quiconque contrevient ou ne se conforme pas aux dispositions du règlement est passible d’une amende minimale de 300 $.

Pour obtenir de l’information concernant cette nouvelle réglementation ou signaler une infraction, communiquez avec un agent de la Sûreté du Québec au 418-392-4411.

Samuel Landry, responsable de l’urbanisme

18 février à 14 h 30 au gymnase de l’école Bourg : levée du drapeau de la persévérance scolaire

Cette année encore, la Ville s’associe au monde de l’éducation locale afin de souligner la semaine de la persévérance scolaire qui se tient du 17 au 21 février.

Le défi d’augmenter le taux de diplomation est immense, mais la mobilisation des partenaires locaux et régionaux demeure un atout des plus significatif pour le relever. Une levée de drapeau aura donc lieu en compagnie des élèves afin de démontrer qu’on se serre les coudes tous ensemble. Bienvenue à tous les partenaires et à tous les intervenants qui œuvrent dans le milieu de l’éducation.

Depuis 2016, la Ville s’est dotée d’une politique Ville étudiante sans précédent au Québec. Un deuxième plan d’action triennal, adopté depuis peu, est en cours de réalisation avec la collaboration des partenaires du milieu.

Pascal Alain, directeur loisirs, culture et vie communautaire

L’an dernier, la Ville a amélioré la signalisation sur la rue de la Montagne dans le secteur du fer à cheval afin que tous les véhicules puissent circuler en sécurité. Nous en appelons à la collaboration des usagers afin de maintenir ce secteur accessible à la pratique de leurs activités, tout en favorisant un environnement sécuritaire.

Zone en bleu : stationnement de véhicule automobile permis

  • Se stationner le plus près possible bord de la rue, en laissant une voie et demie libre à la circulation.
  • Éviter de se stationner avec une remorque.

Zone en rouge : stationnement interdit

  • Le stationnement des véhicules du côté sud de la rue et en amont de l’entrée privée (301, rue de la Montagne) est interdit en tout temps.
  • Garder cette zone libre en tout temps afin que les véhicules de services publics comme les déneigeuses, le camion de pompier et les autobus puissent circuler librement et rebrousser chemin.

La collaboration de chacun pour respecter les zones prescrites permettra d’améliorer la sécurité des usagers de la montagne, des résidents et des personnes qui fournissent les services publics.

Vincent Leblanc, directeur des travaux publics