Stationnement des sportifs dans la rue de la Montagne

L’an dernier, la Ville a amélioré la signalisation sur la rue de la Montagne dans le secteur du fer à cheval afin que tous les véhicules puissent circuler en sécurité. Nous en appelons à la collaboration des usagers afin de maintenir ce secteur accessible à la pratique de leurs activités, tout en favorisant un environnement sécuritaire.

Zone en bleu : stationnement de véhicule automobile permis

  • Se stationner le plus près possible bord de la rue, en laissant une voie et demie libre à la circulation.
  • Éviter de se stationner avec une remorque.

Zone en rouge : stationnement interdit

  • Le stationnement des véhicules du côté sud de la rue et en amont de l’entrée privée (301, rue de la Montagne) est interdit en tout temps.
  • Garder cette zone libre en tout temps afin que les véhicules de services publics comme les déneigeuses, le camion de pompier et les autobus puissent circuler librement et rebrousser chemin.

La collaboration de chacun pour respecter les zones prescrites permettra d’améliorer la sécurité des usagers de la montagne, des résidents et des personnes qui fournissent les services publics.

Vincent Leblanc, directeur des travaux publics

Lancement des réservations au camping sur les chapeaux de roues

Lancement des réservations au camping sur les chapeaux de roues

Jusqu’à l’an passé, la clientèle du camping municipal pouvait réserver un site une année d’avance. Dorénavant, l’ouverture du système de réservation en ligne s’effectue au début du mois de janvier de l’année courante pour différentes raisons : pour contrer les difficultés occasionnées par une gestion sur deux années financières, pour faciliter la planification du développement et afin qu’un plus grand nombre de personnes puissent profiter de ce site exceptionnel.

La popularité du camping municipal ne cesse de croître. À preuve, une heure après l’ouverture des réservations de la saison 2020, 425 personnes avaient déjà réservé un site. Il y avait plus de 700 réservations à midi. De l’espace supplémentaire avait été prévu pour pallier l’engorgement du système, mais nous avions sous-estimé l’ampleur de la file d’attente. L’expérience sera mise à profit en 2021 afin que le système puisse répondre à la demande.

Amélioration des installations

Les prochains visiteurs profiteront des améliorations apportées au camping. Afin de mieux répondre à cette affluence et aux besoins de la clientèle, l’équipe municipale terminera ce printemps de nouveaux aménagements : à l’extrémité ouest, 10 sites seront ajoutés et 11 sites seront dotés de tout nouveaux abris-cuisines en cèdre.

Ailleurs, 19 sites qui étaient sans service offrent dorénavant 2 services et 11 sites avec circuit de 15 ampères ont été convertis au 30 ampères. L’amélioration du Wi-Fi débutée l’an dernier sera complétée. L’équipe remplacera les poubelles et plantera des arbres et arbustes. Afin de réduire la consommation d’eau, les douches seront dorénavant payantes.  Le retour sur cet investissement de 360 000 $ est prévu dans 5 ans.

Prolongation de la saison

Le camping ouvrira le 31 mai. Afin de prolonger la saison touristique, il sera dorénavant ouvert jusqu’à l’Action de grâce. Le tarif basse saison est très avantageux! Aux 25 % du rabais de basse saison, un campeur peut ajouter un autre 25 % de réduction s’il réserve plus de 6 nuitées. Tous les détails sur campingcarletonsurmer.com.

Alain Bernier,  directeur du développement économique et du tourisme

 

Budget 2020 : faits saillants et grands projets

Les grands projets en 2020

Le conseil et l’équipe entament l’année 2020 avec enthousiasme! Nous poursuivrons nos efforts pour concrétiser des projets ayant des retombées majeures, dans l’optique de rendre notre milieu de vie encore plus agréable.

Aménagement du banc de Carleton

Pensons notamment à l’aménagement du banc de Carleton. Après vous avoir consulté l’automne dernier, nous avons travaillé sur un plan d’aménagement de l’ensemble du secteur du barachois afin de créer une expérience unique tant pour les piétons, que pour les cyclistes et automobilistes, tout en respectant l’environnement naturel du lieu.

Réfection de l’aréna

Par ailleurs, nous déposerons une demande d’aide financière afin d’effectuer des travaux majeurs à l’aréna. Avec l’appui financier des gouvernements fédéral et provincial, nous souhaitons isoler le bâtiment, améliorer l’accessibilité, mettre à niveau les vestiaires et remplacer la tour de refroidissement. Avec ces changements espérés, l’aréna serait solide, confortable, accessible et prêt à affronter les vingt prochaines années.

Amélioration des Arpents verts

De plus, des améliorations importantes seront apportées au chalet des Arpents verts afin de le rendre encore plus convivial et de répondre aux besoins du nombre grandissant d’usagers qui le fréquentent.

Rayonnement de la Ville

Sur une base plus personnelle, je poursuivrai mes implications dans notre milieu, au sein de la MRC et de la région afin de faire avancer les projets sur lesquels nous travaillons. Je souhaite et de m’assurer de positionner Carleton-sur-Mer comme ville une dynamique, authentique et active!

Budget 2020 : Faits saillants

Le conseil municipal suit de près la situation financière de la Ville, qui, vous le savez peut-être, ne bénéficie d’aucun surplus et doit supporter une certaine dette. C’est pourquoi, dans sa planification stratégique, le conseil s’est donné comme objectifs pour 2020, 2021 et 2022 de :

  • limiter à l’IPC l’augmentation du taux de taxes foncières;
  • diminuer le service de la dette de 2,5 M$;
  • se dégager un surplus de 150 000 $.

Nous sommes en voie de réaliser ces objectifs. Ainsi, le budget 2020 prévoit une augmentation globale des dépenses et des revenus de 349 700 $, soit 4,23 % par rapport à 2019. Nous avons dû composer avec une augmentation des salaires de 130 000 $, soit 2,5 % pour les employés syndiqués et 4,5 % pour le personnel-cadre. De plus, les primes d’assurances ont augmenté de 40 000 $; l’évaluation foncière, de 67 200 $ et l’enlèvement de la neige, de 42 000 $. Le conseil a demandé la collaboration de l’équipe afin de restreindre les dépenses courantes et, ainsi, limiter la hausse globale du budget.

Pour équilibrer le budget, nous pourrons compter sur une augmentation des revenus du camping de 165 000 $, ce qui découle des améliorations apportées à celui-ci depuis l’automne dernier.  De plus, nous prévoyons une augmentation des revenus de taxation de 145 000 $, ce qui est attribuable à l’augmentation de la taxe foncière de 1,9 % (IPC), ainsi qu’à la construction de nouvelles maisons et à l’augmentation de la valeur des bâtiments sur le territoire.

Dépenses en immobilisation

Le conseil a aussi adopté le 9 décembre dernier son plan triennal en immobilisations (PTI), un document qui présente les investissements prévus au cours des trois prochaines années. Nous réaliserons, en 2020, la réfection complète de la rue Jean-Landry, la partie sud de la rue de la Montagne ainsi que des conduites d’aqueducs et d’égouts desservant le camping. À cela s’ajoute notamment une mise à niveau du parc Germain-Deslauriers, du chalet des Arpents verts et du terrain de balle-molle du secteur Saint-Omer. Les investissements en immobilisation totalisent, pour 2020, 3 M$. Ce montant sera financé à l’aide de subventions (1,74 M$), de notre fonds de roulement (168 000 $) et par règlement d’emprunt (882 000 $).

Bonne année 2020 à vous tous!
Mathieu Lapointe, maire

 

Le challenge hivernal Bouge dehors lance sa programmation et la période d’inscription

Cinq jeunes ambassadeurs, Bouge pour que ça bouge, le parc régional du Mont-Saint-Joseph et la Ville de Carleton-sur-Mer ont présenté la programmation du challenge hivernal Bouge dehors au Quai des arts le 15 janvier dernier.

Les participants qui veulent braver le froid peuvent s’inscrire gratuitement, du 15 janvier au 9 février sur bougepourquecabouge.com. Petits et grands pourront aussi disposer d’équipement gratuit pour relever le défi.

Un défi accessible à tous

L’événement prévoit des catégories pour différents publics avec trois parcours combinant plusieurs disciplines :

  • parcours Frisson jeunesse : courte boucle en solo pour les 12 ans et moins, comprenant 2,4 km de ski de fond, 650 m de patin, 200 m de course avec une finale surprise!
  • parcours Frisquet : courte distance pour les 12 ans et plus en solo, duo ou trio, comprenant 6,6 km de ski de fond, 2,8 km de course et 1,3 km de patin.
  • parcours Glacial : longue distance pour les 12 ans et plus en solo, duo ou trio, comprenant 11,7 km de ski de fond, 5,8 km de course et 2 km de patin.

« En arrivant sur le site dès 8 h 30, les gens pourront encourager les petits qui lanceront la première course de cette belle journée d’hiver, annonce Alexis Bernier, un des jeunes ambassadeurs du challenge. Avec le feu de camp et l’animation, dit-il, tout sera en place pour créer une ambiance vraiment plaisante! » Selon lui, le départ des parcours Glacial et Frisquet s’annoncent spectaculaires.

Le maire Mathieu Lapointe se réjouit d’accueillir un événement hivernal intergénérationnel et accessible à tous. « Le challenge hivernal Bouge dehors s’inscrit en droite ligne avec la mission de la Ville, explique-t-il. Les jeunes ambassadeurs se sont mobilisés pour organiser un événement sportif rassembleur qui encourage les petits comme les grands à demeurer actif tout au long de l’année. Leur implication constitue un bel apport pour toute la communauté. »

L’information est détaillée sur bougepourquecabouge.com. Pour soutenir la mission de l’organisme, les gens peuvent faire une contribution volontaire sur place lors de l’événement.  Suivez le mot-clic #bougepourpasqueçagèle!

Partenaires

Pour déglacer la communauté, les partenaires de l’événement s’allient à cinq jeunes ambassadeurs qui participent à chacune des étapes de réalisation. Ces sportifs infatigables sont tous des élèves du cégep de la Gaspésie et des Îles au campus de Carleton-sur-Mer : Alexandra Audet, Alexis Bernier, Charles-Émile LeBlanc, Maxime-Olivier Beaulieu et Victor Séguin. En plus de leur profil athlétique, ils ont un lien étroit avec les jeunes dans la région, ils s’impliquent dans leurs sports respectifs et dans leur milieu.

La Fondation communautaire et la Fondation RBC soutiennent l’événement avec une subvention de 15 000 $ à partir du programme Défi communautaire Objectif avenir RBC. Ce programme encourage les jeunes chefs de file à œuvrer à des changements sociaux positifs dans leur collectivité.

L’organisme à but non lucratif (OBNL) Bouge pour que ça bouge, organisme connu dans la région qui propose aux gens de s’amuser à s’entrainer, s’énergiser en communauté, coordonne l’événement et encadre les cinq jeunes ambassadeurs à chaque étape de réalisation.

Le parc régional du Mont-Saint-Joseph préserve et met en valeur le site patrimonial du mont Saint-Joseph afin que la population locale et régionale, la clientèle touristique et les générations futures puissent découvrir la richesse du patrimoine culturel et naturel de la région. L’organisation souhaite promouvoir le plein air d’hiver en complicité avec la jeunesse d’ici.

Ce projet s’inscrit dans la planification stratégique qui vise à faire de la Ville de Carleton-sur-Mer une communauté authentique et active vivant à l’année une diversité d’expériences entre mer et montagne.

Bouge dehors réchauffera toute la communauté sportive le 15 février prochain aux Arpents verts. Les inscriptions sont lancées!