La Régie intermunicipale de transport Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine (RÉGÎM) a reçu le Prix des collectivités durables 2022 dans la catégorie Atténuation des changements climatiques pour son service de partage de véhicules électriques TCité. Ce prix est décerné par la Fédération canadienne des municipalités. Il récompense des initiatives environnementales novatrices mises en place par des collectivités canadiennes.

Carleton-sur-Mer, Maria, Chandler, Grande-Rivière, Gaspé, les Îles-de-la-Madeleine et la RÉGÎM ont lancé le service d’auto partage en juin 2021. Ainsi, ces municipalités rendent leurs véhicules électriques disponibles au public, dans certaines plages horaires. À ces véhicules s’ajoute celui de la RÉGÎM, disponible 24h/24.

Consultez le site Web de la RÉGÎM pour en savoir plus sur le service d’autopartage.

La portion non déneigée de la rue de la Montagne a été aménagée pour demeurer accessible, conviviale et sécuritaire. Le succès de ce projet pilote repose sur la coopération des utilisateurs.

On demande aussi la coopération des gens pour laisser la voie libre à la circulation des services publics dans le chemin municipal.

Information : Philippe Patenaude, à loisir@carletonsurmer.com ou 418 364-7073, p. 234.

Les aménagements du banc de Carleton, incluant le quai, se sont traduits par une augmentation de l’achalandage dans ce secteur. Nombreux sont les gens qui utilisent la piste cyclable asphaltée, le sentier de gravier et le stationnement pour se rendre au quai, à la marina ou au site de la cabane à Eudore. Un service de navette s’est ajouté. La Ville installera de nouveaux panneaux d’interprétation l’été prochain. Ainsi, l’affluence devrait poursuivre sa croissance.

La Ville projette donc d’implanter un bâtiment de service à l’été 2023, en réponse à cette affluence et à la demande des citoyens. Ce bâtiment sera aménagé à l’entrée du quai, du côté est de la rue, tout près du stationnement. Il répondra à divers besoins, dont l’offre de toilettes non genrées. Une galerie abritée agrémentera l’attente des usagers de la navette de la REGIM, fournira de l’information aux visiteurs et pourra servir de lieu de rendez-vous.

Dans le sillage de la planification stratégique 2019-2025, la Ville poursuit sa démarche d’amélioration continue concernant le service aux citoyens. Dans ce contexte, les citoyens et les visiteurs ont été invités à répondre à un sondage sur l’expérience estivale en juillet, août et septembre derniers. L’équipe municipale a présenté les résultats de ce sondage lors d’une rencontre publique le 9 novembre au Quai des arts. Il a été intéressant de comparer les réponses des visiteurs avec celles des citoyens. La présentation visuelle du consultant est disponible en ligne ou à l’hôtel de ville. Voici un résumé des grandes lignes.

Profil des répondants

  • 353 personnes ont répondu au sondage en entier ou partiellement, dont 65 % sont des citoyens de Carleton-sur-Mer;
  • Belle représentativité des groupes d’âge;
  • Les deux tiers sont des femmes;
  • La moitié ont un diplôme universitaire;
  • Une majorité ont un revenu annuel supérieur à 40 000 $ et sont en couple.

Appréciation générale des répondants

  • La satisfaction à l’égard de l’expérience estivale est généralement bonne et s’améliore. Les visiteurs en particulier sont très satisfaits;
  • La sécurité et la quiétude en rapport avec le nombre de visiteurs sont des préoccupations pour 39 % des citoyens qui ont répondu à cette question;
  • 77 % n’ont cependant pas de sentiment d’inconfort et d’insécurité lorsque de nombreux visiteurs fréquentent la région;
  • La majorité des répondants ont une opinion favorable en rapport avec différents aspects de l’industrie touristique à Carleton-sur-Mer.

Selon les résultats du sondage, les aménagements les plus appréciés se trouvent dans les secteurs du banc et du quai, de la piste cyclable et de la plage. Les points d’amélioration mentionnés concernent principalement les déplacements en véhicule, en vélo ou à pied. Parmi les suggestions reçues, on voit l’ajout d’une installation aquatique, l’amélioration de la piste cyclable, l’accessibilité au mont Saint-Joseph et l’ajout de traverses piétonnières. La moitié des répondants ont rédigé un témoignage et la présentation du consultant en cite quelques-uns.

Ces données constituent une source d’information utile à la Ville pour réfléchir aux orientations à adopter. En effet, l’équipe municipale effectue la mise à jour de la planification stratégique, qui sera publiée à l’hiver 2023.

Les soumissions reçues pour la réfection de l’aréna Léopold-Leclerc ont été ouvertes le 14 octobre dernier à 11 h. Les deux offres de services proposées sont conformes. Voici les chiffres sans les taxes applicables :

  • Construction LFG : 5 646 109 $;
  • CB4S : 6 644 000 $.

Cependant, le coût des travaux, estimé par le plus bas soumissionnaire, est supérieur au coût qui avait été estimé par les professionnels à l’étape des plan et devis. La Ville se voit donc contrainte de modifier le règlement d’emprunt pour l’augmenter de 1 481 148 $. Ce montant englobe la différence de coût direct et des charges associées, comme les frais, la contingence et les honoraires.

  Coût estimé dans le règlement d’emprunt Coût global estimé à la suite de l’ouverture des soumissions Écart à ajouter
au règlement
d’emprunt initial
  Juin 2022  ($) Octobre 2022  ($) ($)
Travaux de réfection 4 160 216 5 646 109
Contingences 624 093 451 691
Honoraires (architecture et ingénierie) 200 000 300 000
Frais de financement 62 343 130 000
Total 5 046 652 6 527 800 1 481 148

Le ministère de l’Éducation contribuera à la réfection de l’aréna au montant de 1 918 047 $, avec le PAFIRS  (Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives).

Lors de la séance du 17 octobre, la Ville a octroyé le contrat à LFG Construction qui est le plus bas soumissionnaire conforme, sous réserve que le règlement d’emprunt soit modifié. À cet effet, le registre pour approbation référendaire sera ouvert le lundi 31 octobre, de 9 h à 19 h à l’hôtel de ville. Ces démarches administratives retardent l’octroi définitif du contrat, ce qui pourrait se répercuter sur le calendrier de réalisation. L’information sera publiée sur la page des avis publics.

La réfection de l’aréna est requise pour pérenniser l’infrastructure. Malgré la hausse des coûts, la Ville est heureuse d’investir dans une infrastructure qui répondra aux attentes des utilisateurs, soit de nombreuses familles de la région et des visiteurs, et qui génère des retombées économiques appréciées des entreprises locales.
Mathieu Lapointe, maire

Le conseil municipal a tenu une séance publique extraordinaire concernant le règlement d’emprunt le 20 octobre. Nous vous invitons à visionner la séance en ligne. Le maire, Mathieu Lapointe, y explique l’évolution du projet.

 

9 novembre à 19 h, au Quai des arts

Dans le contexte de la démarche sur la qualité des services et de la mise à jour de la planification stratégique, la Ville invite la population à participer à une rencontre publique.

Nous dévoilerons les résultats du sondage sur l’expérience estivale à cette occasion. En effet, de la mi-juillet à la fin septembre, la Ville avait sondé les résidents et les visiteurs pour connaître leur opinion sur les installations et les activités récréotouristiques locales.

Venez échanger vos idées avec notre conseiller, Daniel Tanguay de la firme Détail formation, et les représentants municipaux!

Le 19 octobre dernier, Rues principales a remis son coup de cœur dans la catégorie Aménagement de l’espace public à Carleton-sur-Mer pour l’aménagement du banc de Carleton et du parc au bout du quai. L’organisme présente un colloque annuel et différents prix y sont remis à des milieux qui se sont démarqués avec leurs démarches pour dynamiser le cœur de la collectivité.

Le prix Aménagement de l’espace public félicite les réalisations qui contribuent à créer une ambiance positive dans une centralité, tout en préservant le patrimoine, en aménageant des lieux de convivialité qui se démarquent ou en donnant une seconde vie à des lieux abandonnés. Le projet d’aménagement du banc et du quai rejoint tous les objectifs de ce concours!

Le sentier du banc, qui constituait autrefois un lieu industriel, est aujourd’hui une aire publique conviviale :

  • réalisée dans le respect de l’environnement;
  • qui offre une expérience agréable aux piétons et aux cyclistes se dirigeant vers le secteur portuaire;
  • qui fournit une option alternative à l’auto et contribue à la réduction des GES.

La réfection du chalutier Karaboudga représente une mise en valeur réussie du patrimoine. Cette installation :

  • a été réalisée en collaboration avec l’Écomusée Tracadièche et une équipe de bénévoles;
  • préserve, met en valeur et rend accessible un précieux témoin du patrimoine local, le bateau ayant été construit dans le chantier Stanley Doucet.

La réfection du quai comporte un aménagement public convivial :

  • c’est un lieu unique de mixité sociale, où la pratique de la pêche récréative, la présentation de spectacles, la pratique de loisirs et l’observation du paysage maritime se côtoient et demeurent accessibles à tous et toutes.

Photos : Sarah Lacroix.

Alain Bernier, directeur du développement économique et du tourisme

Le 19 septembre dernier, des élèves en Sciences de la nature du Cégep de la Gaspésie, campus de Carleton-sur-Mer, ont participé à une collecte de données afin d’étudier l’état de la rivière Stewart. Petit cours d’eau à proximité d’habitations et d’un centre de plein air, cette rivière est vulnérable aux menaces des changements climatiques.

Les élèves ont prélevé des macro-invertébrés benthiques, mesurées des propriétés physiques et chimiques de l’eau et effectué une description générale du site. En laboratoire, ils ont pu identifier les spécimens récoltés sur le terrain. Leurs données sont publiées dans une carte interactive à l’adresse : https://www.g3e-ewag.ca/ressources-interactives/carte-interactive/. Ces données pourront servir, notamment, aux décideurs des MRC et municipalités.

 

L’équipe du Festival international du journalisme de Carleton-sur-Mer (FIJC) a dévoilé le 29 août dernier les grandes lignes de sa programmation.  Le Festival constitue un lieu d’échanges et de partage, un forum citoyen convivial sur l’information et sur l’état du monde, hors des grands centres habituels. L’événement se tiendra du 18 au 21 mai 2023 avec 4 jours de débats, de théâtre, de cinéma et d’expositions. Il rassemblera des journalistes canadiens et étrangers, des directions de médias, du personnel enseignant, la communauté étudiante et le grand public. C’est le journaliste Jean-François Lépine qui parraine la première année de ce nouveau festival.

Sur la photo : Bertin Leblanc, directeur général; Robert Nadeau, président et Jean-François Lépine, parrain.

Fière membre des Fleurons du Québec, Carleton-sur-Mer renouvelle peu à peu son aménagement paysager afin d’inclure plus d’arbustes, de diminuer les arrosages et d’adopter des végétaux adaptés, comme le foin de mer et le rosier sauvage. Notamment, plus de 500 végétaux ont été plantés sur le banc de Carleton et le parterre de l’hôtel de ville a été renouvelé.

De plus, comme chaque année, plusieurs centaines d’arbres ont été plantés sur le camping, dont 25 en collaboration avec le festival La Virée Trad.