Le challenge hivernal Bouge dehors lance sa programmation et la période d’inscription

Cinq jeunes ambassadeurs, Bouge pour que ça bouge, le parc régional du Mont-Saint-Joseph et la Ville de Carleton-sur-Mer ont présenté la programmation du challenge hivernal Bouge dehors au Quai des arts le 15 janvier dernier.

Les participants qui veulent braver le froid peuvent s’inscrire gratuitement, du 15 janvier au 9 février sur bougepourquecabouge.com. Petits et grands pourront aussi disposer d’équipement gratuit pour relever le défi.

Un défi accessible à tous

L’événement prévoit des catégories pour différents publics avec trois parcours combinant plusieurs disciplines :

  • parcours Frisson jeunesse : courte boucle en solo pour les 12 ans et moins, comprenant 2,4 km de ski de fond, 650 m de patin, 200 m de course avec une finale surprise!
  • parcours Frisquet : courte distance pour les 12 ans et plus en solo, duo ou trio, comprenant 6,6 km de ski de fond, 2,8 km de course et 1,3 km de patin.
  • parcours Glacial : longue distance pour les 12 ans et plus en solo, duo ou trio, comprenant 11,7 km de ski de fond, 5,8 km de course et 2 km de patin.

« En arrivant sur le site dès 8 h 30, les gens pourront encourager les petits qui lanceront la première course de cette belle journée d’hiver, annonce Alexis Bernier, un des jeunes ambassadeurs du challenge. Avec le feu de camp et l’animation, dit-il, tout sera en place pour créer une ambiance vraiment plaisante! » Selon lui, le départ des parcours Glacial et Frisquet s’annoncent spectaculaires.

Le maire Mathieu Lapointe se réjouit d’accueillir un événement hivernal intergénérationnel et accessible à tous. « Le challenge hivernal Bouge dehors s’inscrit en droite ligne avec la mission de la Ville, explique-t-il. Les jeunes ambassadeurs se sont mobilisés pour organiser un événement sportif rassembleur qui encourage les petits comme les grands à demeurer actif tout au long de l’année. Leur implication constitue un bel apport pour toute la communauté. »

L’information est détaillée sur bougepourquecabouge.com. Pour soutenir la mission de l’organisme, les gens peuvent faire une contribution volontaire sur place lors de l’événement.  Suivez le mot-clic #bougepourpasqueçagèle!

Partenaires

Pour déglacer la communauté, les partenaires de l’événement s’allient à cinq jeunes ambassadeurs qui participent à chacune des étapes de réalisation. Ces sportifs infatigables sont tous des élèves du cégep de la Gaspésie et des Îles au campus de Carleton-sur-Mer : Alexandra Audet, Alexis Bernier, Charles-Émile LeBlanc, Maxime-Olivier Beaulieu et Victor Séguin. En plus de leur profil athlétique, ils ont un lien étroit avec les jeunes dans la région, ils s’impliquent dans leurs sports respectifs et dans leur milieu.

La Fondation communautaire et la Fondation RBC soutiennent l’événement avec une subvention de 15 000 $ à partir du programme Défi communautaire Objectif avenir RBC. Ce programme encourage les jeunes chefs de file à œuvrer à des changements sociaux positifs dans leur collectivité.

L’organisme à but non lucratif (OBNL) Bouge pour que ça bouge, organisme connu dans la région qui propose aux gens de s’amuser à s’entrainer, s’énergiser en communauté, coordonne l’événement et encadre les cinq jeunes ambassadeurs à chaque étape de réalisation.

Le parc régional du Mont-Saint-Joseph préserve et met en valeur le site patrimonial du mont Saint-Joseph afin que la population locale et régionale, la clientèle touristique et les générations futures puissent découvrir la richesse du patrimoine culturel et naturel de la région. L’organisation souhaite promouvoir le plein air d’hiver en complicité avec la jeunesse d’ici.

Ce projet s’inscrit dans la planification stratégique qui vise à faire de la Ville de Carleton-sur-Mer une communauté authentique et active vivant à l’année une diversité d’expériences entre mer et montagne.

Bouge dehors réchauffera toute la communauté sportive le 15 février prochain aux Arpents verts. Les inscriptions sont lancées!

Les sportifs de Carleton-sur-Mer défient l’hiver le 15 février prochain

Cinq jeunes ambassadeurs, Bouge pour que ça bouge, le parc régional du Mont-Saint-Joseph et la Ville de Carleton-sur-Mer organisent le challenge hivernal Bouge dehors qui réchauffera toute la communauté sportive le 15 février prochain aux Arpents verts.

Un apport rafraîchissant de cinq jeunes ambassadeurs

Pour déglacer la communauté, les partenaires de l’événement s’allient avec cinq jeunes ambassadeurs qui participent à chacune des étapes de réalisation. Ces sportifs infatigables sont tous des élèves du cégep de la Gaspésie et des Îles au campus de Carleton-sur-Mer :

  • Alexandra Audet
  • Alexis Bernier
  • Charles-Émile LeBlanc
  • Maxime-Olivier Beaulieu
  • Victor Séguin

En plus de leur profil athlétique, ils ont un lien étroit avec les jeunes dans la région, ils s’impliquent dans leurs sports respectifs et dans leur milieu. De la conception à la réalisation en passant par la publicité, ces cinq ambassadeurs prennent le pouvoir afin de stimuler la communauté à adopter de saines habitudes de vie tout en s’amusant. « L’événement s’enrichit de leur vision qui est très rafraichissante mentionne le maire Mathieu Lapointe. En s’impliquant dans leur communauté, ajoute-t-il, ces jeunes leaders vivent une expérience formatrice avec l’équipe de partenaires. » Jean-François Plourde, coordonnateur de Bouge, mentionne que les jeunes ambassadeurs sont prêts à faire feu. « Ils ont de bonnes idées pour préparer un événement vraiment le fun, dit-il. »

Le plein air accessible à tous

Le maire Lapointe se réjouit que le challenge hivernal puisse développer une culture du plein air de proximité. « Bouge Dehors est un superbe ajout à l’offre hivernale des Arpents verts, affirme-t-il. Grâce au prêt de matériel aux participants et avec la formule des contributions volontaires, l’activité devient facilement accessible à toute la communauté. »

Des catégories pour tous les goûts

L’événement prévoit des catégories pour différents publics avec trois parcours combinant plusieurs disciplines. Aux 12 ans et moins, le parcours Frisson jeunesse propose une courte boucle de pur plaisir. Alors que les 12 ans et plus pourront choisir de participer en solo ou en équipe à un parcours Frisquet (courte distance) ou à un parcours Glacial (longue distance), selon le niveau de défi qu’ils souhaitent relever. Victor Séguin, ambassadeur de Bouge dehors, explique leur souhait de mettre les sports d’hiver à l’honneur : « Nous sommes en train de tracer des parcours qui feront bouger les coureurs, les raquetteurs et les skieurs ou qui les feront patiner ou même glisser. » Pour Alexandra Audet, ambassadrice, c’est important que tous ceux qui participent redécouvrent le plaisir de braver le froid.

La Fondation communautaire et la Fondation RBC soutiennent l’événement avec une subvention de 15 000 $ à partir du programme Défi communautaire Objectif avenir RBC. Ce programme encourage les jeunes chefs de file à œuvrer à des changements sociaux positifs dans leur collectivité.

Les participants pourront s’inscrire dès janvier. À mesure que le challenge hivernal se développe, l’information sera publiée sur bougepourquecabouge.com. Suivez le mot-clic #bougepourpasqueçagèle!

Les cinq ambassadeurs du challenge hivernal Bouge dehors préparent un événement hivernal qui promet d’être intéressant pour les petits comme pour les grands!

Partenaires du challenge hivernal Bouge dehors :

  • Fondation communautaire Gaspésie–Les Îles
  • RBC
  • Bouge pour que ça bouge
  • Parc régional du Mont-Saint-Joseph
  • Ville de Carleton-sur-Mer

Renouvellement du plan d’action de la politique familiale

Disposant d’une politique familiale depuis 2012, la Ville de Carleton-sur-Mer est fière d’annoncer le renouvellement de son plan d’action triennal (2020, 2021, 2022), fruits du travail du comité de suivi et de la direction loisirs, culture et vie communautaire. La politique familiale sert de pierre d’assise à l’attraction et à la rétention des familles dans la communauté et tend vers l’amélioration de la qualité de vie des jeunes jusqu’aux aînés.

Invitation à participer au comité

Le comité de suivi de la politique familiale invite toute personne qui souhaite s’impliquer dans la réalisation d’actions concrètes à joindre l’équipe. Si l’aventure vous intéresse, n’hésitez pas à communiquer avec nous pour en savoir plus!

Pascal Alain, directeur loisirs, culture et vie communautaire

pascal.alain@carletonsurmer.com

Photo : Magali Deslauriers

Marcher l’hiver en toute sécurité

Quelques mesures simples peuvent rendre la marche à l’extérieur pendant l’hiver plus sécuritaire. Enlever la neige et la glace, répandre du sable ou du sel aux endroits où les gens marchent, et porter des bottes appropriées peuvent faire une différence.

Précautions de base pour demeurer actif en hiver

  • Demeurez bien visible par les autres utilisateurs de la route en portant des couleurs vives ou des vêtements réflecteurs.
  • Si vous utilisez une lampe de poche, dirigez le faisceau vers le sol pour éviter d’éblouir les conducteurs.
  • Établissez un contact visuel avec les conducteurs avant de quitter le trottoir. Avec la chaussée glissante, les conducteurs peuvent mettre du temps à s’arrêter.
  • Avant de traverser aux intersections et aux passages piétonniers, veillez à ce que les conducteurs vous aient vu. Soyez toujours visible et traversez dans les règles.
  • Choisissez une paire de bottes d’hiver chaude et qui procure de la stabilité.
  • Choisissez un accessoire approprié à votre condition (crampons amovibles, canne munie d’un pic à glace, marchette, protecteur de hanches, etc.)
  • Prévenez les pertes de chaleur en portant un bonnet, un foulard et des mitaines ou des gants chauds.
  • Multipliez les couches de vêtements afin de vous garder au chaud.
  • Autant que possible, évitez les situations dangereuses en étant bien préparé et en planifiant un chemin sécuritaire.

Présentation publique des projets citoyens

Lundi 23 septembre à 19 h au Quai des arts

Toute la communauté est invitée à une rencontre publique du budget participatif le lundi 23 septembre au studio du Quai des arts. Le comité de pilotage y présentera les projets qui ont traversé l’étape d’analyse de faisabilité et pour lesquels les citoyens seront amenés à voter. Le comité expliquera le processus de votation alors que les porteurs de projets répondront aux questions du public et des journalistes. À la suite de cette rencontre, le site budgetparticipatifcarletonsurmer.com présentera les projets avec une illustration, une description, le nom du promoteur, l’estimation des coûts de réalisation et l’emplacement envisagé. Les modalités de vote seront expliquées sur ce site et disponibles à l’hôtel de ville ainsi qu’à la bibliothèque municipale.

Période de vote du 23 septembre au 25 octobre

  • Les citoyens résidant à Carleton-sur-Mer sont invités à voter durant cette période. (Les propriétaires d’entreprises et de terrains vacants ne sont pas invités à voter.)
  • Les jeunes 12 à 16 ans votent pour le projet du volet jeunesse de leur choix et/ou les projets du volet grand public.

Dans le volet grand public, un système de pondération permet de choisir les trois projets préférés selon ses préférences :

  • 1er choix = 5 points
  • 2e choix = 3 points
  • 3e choix = 1 point

Le processus de vote sera expliqué à la rencontre publique et sur le site web. Les porteurs de projets sont responsables de faire la publicité de leur projet.

La propreté et la préservation de nos espaces publics, c’est l’affaire de tous!

Mot du maire

Station balnéaire et sentiers de rando exceptionnels

Carleton-sur-Mer devient une destination touristique internationale de plus en plus courue. Le succès de l’offre touristique locale repose sur une formule avantageuse : un heureux mélange de paysages typiques de la région, des activités de plein air diversifiées, une offre culturelle remarquable, un choix de restaurants cosmopolites, une diversité de types d’hébergement ainsi qu’un accueil authentique. En plus des retombées économiques appréciées des commerçants, cette effervescence permet d’offrir de nombreux services municipaux et des infrastructures variées accessibles aux citoyens.

Pression accrue sur l’environnement

L’activité des visiteurs, comme celle des résidents, exerce toutefois une pression croissante sur l’environnement. Certains sites attirent la circulation grâce à leur panorama,  à la richesse de leur biodiversité ou à un accès facile à la plage. Notamment, les bancs de Saint-Omer, Laroque, et de Carleton ainsi que les parcs La Grande-Envolée, des Horizons et Germain-Deslauriers et la place du Vieux-Quai. Comme tous les lieux publics, ces sites doivent permettre à tous de profiter des attraits sur place. Ce privilège individuel atteint ses limites lorsqu’il entre en conflit avec les droits collectifs et la préservation de la nature. Par exemple, l’affluence de campeurs et des stationnements illégaux nuit à la salubrité et à la tranquillité des lieux. D’autant plus lorsque aucune installation sanitaire n’est disponible sur place, comme c’est le cas au banc de Saint-Omer. Des passants ont alors  l’impression de perdre leur espace public.

Ces usagers détériorent souvent la végétation essentielle mais fragile. En effet, la végétation freine l’érosion, qui constitue la principale menace de ces lieux tant appréciés.

Préservons nos lieux publics ensemble!

Devant l’excès de campeurs et de stationnements illégaux, la Ville agit avec discernement. Le mois dernier, des employés municipaux ont transmis plus de cent avertissements aux contrevenants, donnant parfois des constats d’infractions. La Ville souhaite responsabiliser les gens à la fragilité de la nature et à l’importance de maintenir les lieux propres et accessibles à tous. Cette démarche suit notre volonté de demeurer une ville accueillante et active.

En parallèle, en tant que résidents de Carleton-sur-Mer, nous devons nous aussi préserver l’environnement et maintenir la propreté des lieux publics. Bien qu’il y ait encore beaucoup de travail à faire, de plus en plus de gens prennent soin de stationner dans les zones de stationnement, en évitant d’aller sur l’herbe et dans l’élyme des sables, ou blé de mer.  Continuons de ramasser nos déchets. Ces petits gestes ont un impact majeur sur la préservation de nos sites exceptionnels.

Merci de contribuer à préserver nos formidables lieux publics!

Mathieu Lapointe, maire

Le Hublot, fidèle mensuel ancré dans la communauté

Lors des consultations publiques qui ont mené à la planification stratégique 2019-2024, la communauté a démontré un fort intérêt pour le journal municipal. C’est un outil efficace pour communiquer l’information à la population locale. Le Hublot est distribué une fois par mois par la poste dans les foyers de Carleton-sur-Mer. Le contenu du journal est aussi publié sur le site web de la Ville et annoncé dans une infolettre gratuitement. Il suffit d’avoir une adresse courriel pour s’abonner à cette infolettre.

40 ans d’actualité communautaire et municipale

La lecture du journal est ancrée dans nos mœurs depuis bientôt 40 ans! À Carleton, le maire André Landry avait demandé à Janot Leblanc de former un comité pour écrire un journal communautaire. Le premier numéro est paru en janvier 1980. Il s’est appelé Du coin de l’œil dès le 2e numéro. Des bénévoles écrivaient différents textes littéraires, de l’information communautaire et des anecdotes locales. Les gens pouvaient y voir le budget municipal. Une page était réservée aux élèves du primaire.

À Saint-Omer, le premier journal est issu d’une initiative de Margo Laviolette. Son comité de bénévoles produisait Le reflet aux 3 ou 4 mois. Le premier numéro est paru en mai 1992. On y trouvait de l’information sur les organismes communautaires, le budget municipal ainsi que de la littérature. L’école primaire était mise à contribution pour publier différents écrits.

Le premier numéro du journal Le Hublot est paru quant à lui en janvier 2014. C’est maintenant le personnel de la Ville qui produit le journal municipal.

Politique éditoriale

Au fil du temps, l’information publiée dans le journal local est devenue plus factuelle et le ton, plus journalistique. La ligne éditoriale permet d’informer les lecteurs sur l’actualité locale, telle que :

  • ce qui est à surveiller à Carleton-sur-Mer jusqu’à la prochaine parution du journal;
  • les dossiers de l’administration municipale;
  • la tribune du maire;
  • les avis publics;
  • les projets en cours dans le contexte des politiques Ville étudiantes, famille et aînés; culture et patrimoine ou sur le plan sportif;
  • les nouvelles qui sortent de l’ordinaire concernant des organisations ou entreprises locales;
  • les activités du mois courant des organismes sportifs, communautaires, culturels et socioéconomiques;
  • des chroniques sur l’histoire et l’environnement.

Dates de tombée et de parution

Le journal est distribué le vendredi qui suit la séance ordinaire du conseil municipal. Les organismes peuvent envoyer leurs textes et photos au plus tard le vendredi qui précède la séance du conseil, à l’adresse lehublot@carletonsurmer.com.

Pour connaître les dates de ces séances publiques, consultez carletonsurmer.com/gouvernance municipale/Liens utiles pour suivre la politique municipale.

Bonne lecture!

Rencontre publique : renouvellement du plan d’action de la politique familiale

Le mardi 4 juin prochain, à 18 h 30, au foyer du Quai des arts, toute la population est conviée à une séance d’échanges et d’informations portant sur le renouvellement du plan d’action de la politique familiale.

La Ville de Carleton-sur-Mer possède une politique familiale incluant un volet Municipalité Amis des Aînés (MADA) depuis 2013. Le temps est venu de renouveler le plan d’action de cette politique, et ce, pour les trois prochaines années. Le comité de la politique familiale a effectué plusieurs rencontres de travail afin de préparer un plan d’action fidèle à la réalité du milieu. Au plaisir d’en parler avec vous!

Pascal Alain, directeur loisir, culture et vie communautaire.

Événement Facebook…

40 trousses d’économie d’eau potable gratuites

En partenariat avec Hydro-Québec, la Ville distribue gratuitement des trousses d’économie d’eau potable qui comprennent :

  • Une pomme de douche fixe;
  • Un aérateur de robinet de salle de bains Ecoffit;
  • Un aérateur de robinet de cuisine orientable Ecofitt;
  • Un sablier de douche d’une durée d’écoulement de 5 minutes!

Quarante trousses sont disponibles à la réception de l’hôtel de ville. Premiers arrivés, premiers servis!

Information : https://solutionsecofitt.hydroquebec.com/fr/trousses/trousse-pomme-de-douche-a-massage

Vincent Leblanc, directeur des travaux publics