La saison de glace à l’aréna est maintenant terminée. Un bris mécanique a devancé la fermeture. Mais, bonne nouvelle, le ministère de l’Éducation a retenu le  projet de réfection du centre Léopold-Leclerc pour bénéficier d’un financement avec le PAFIRS (Programme d’aide financière aux infrastructures récréatives et sportives).

Avec l’appui de différentes organisations locales et régionales, l’équipe municipale a développé un projet pour moderniser l’aréna et le rendre plus sécuritaire et facilement accessible. L’infrastructure sera prête pour traverser les 25 prochaines années après cette mise à niveau qui comporte :

  • investissement de 2,9 M$, financé à 66 % par Québec et Ottawa. La Ville paiera donc le tiers, soit 959 023 $;
  • isolation des murs extérieurs et de la toiture;
  • réfection des vestiaires, salles des douches et toilettes;
  • remplacement de la tour d’eau (système de réfrigération);
  • aménagement pour rendre le bâtiment accessible (rampe d’accès extérieure et fenestration pleine hauteur à la mezzanine);
  • ventilation de l’enceinte et échangeur d’air;
  • mise à niveau du chauffage, de l’éclairage extérieur et dans les chambres.

Suivez le guide pour une pratique responsable du plein air et pour préserver nos précieux espaces naturels!

  • Gérez adéquatement vos déchets : rapportez tous vos déchets ainsi que ceux de votre animal de compagnie.
  • Préparez et prévoyez vos sorties : informez-vous sur les règlements et les particularités des sites de pratique.
  • Utilisez les surfaces durables : restez dans les sentiers désignés et aménagés.
  • Laissez intact ce que vous trouvez : observez sans toucher aux pierres, aux plantes, aux objets historiques ou culturels. Laissez aux autres usagers le plaisir de découvrir.
  • Respectez la vie sauvage : observez la faune à distance et respectez les périodes sensibles de reproduction ou de nidification.
  • Respectez les autres usagers : soyez respectueux des autres et soucieux de la qualité de leur expérience.

La Ville demande la collaboration des propriétaires de chiens pour ramasser les excréments de leur animal de compagnie sur la voie publique et dans les lieux publics.

Pour encourager la participation, des distributeurs de sacs à excréments de chiens seront installés à chaque extrémité de la promenade des Acadiens.

Photo : Édith Roussel

Suivez le guide pour une pratique responsable du plein air et pour préserver nos précieux espaces naturels!

  • Gérez adéquatement vos déchets : rapportez tous vos déchets ainsi que ceux de votre animal de compagnie.
  • Préparez et prévoyez vos sorties : informez-vous sur les règlements et les particularités des sites de pratique.
  • Utilisez les surfaces durables : restez dans les sentiers désignés et aménagés.
  • Laissez intact ce que vous trouvez : observez sans toucher aux pierres, aux plantes, aux objets historiques ou culturels. Laissez aux autres usagers le plaisir de découvrir.
  • Respectez la vie sauvage : observez la faune à distance et respectez les périodes sensibles de reproduction ou de nidification.
  • Respectez les autres usagers : soyez respectueux des autres et soucieux de la qualité de leur expérience.

Photo : Jérôme Leduc

Un service inclusif

Vous croyez que votre enfant aurait besoin d’un accompagnateur pour faciliter son intégration et sa participation aux activités du camp de jour cette année? Vous pouvez vous prévaloir de ce service sans frais additionnels au coût régulier du camp de jour.

Afin de permettre l’embauche d’un nombre suffisant d’animateurs-accompagnateurs, nous devons être rapidement informés de vos besoins.

Date limite pour nous informer de vos besoins : 26 mars

Information : Laurie Gallagher, coordonnatrice loisirs, sports et plein air loisir@carletonsurmer.com 418 364-7073 p. 234

Un comptoir de semences communautaires voit le jour à la bibliothèque Gabrielle-Bernard-Dubé. Dès le 22 mars, il sera possible de partager des semences à même les présentoirs prévus à cet effet.

Comment ça fonctionne?

Simplement : apporte tes surplus et repars avec ce dont tu as besoin! Tu n’as rien à apporter? Aucun souci! D’autres en ont trop.

Pour chaque sorte de semence rapportée, les semencières et les semenciers en herbe peuvent remplir une fiche qui accompagnera le dépôt. La fiche sera disponible à la bibliothèque. Aucune obligation de dépôt de semences, mais la banque gagnera en qualité à chaque dépôt reçu. Au printemps, des volontaires pourront aider à mettre de l’ordre dans le comptoir.

Comment produire des semences?

Il suffit souvent de cueillir les graines produites naturellement et de le nettoyer. Pour aller plus loin et partager des semences de qualité : assurer un bon délai de conservation, préserver les qualités génétiques d’une variété cultivée (cultivar dans le jargon), éviter de transporter des insectes nuisibles et indiquer les informations suivantes sur l’enveloppe :

  • le nom de l’espèce
  • l’année de production
  • le nom de la variété, si pertinent

Pourquoi ce comptoir de semences?

Cette initiative s’inscrit dans le mouvement pris par plusieurs bibliothèques à travers le Québec en faveur d’une culture de partage et de pérennité des ressources et dans la foulée du food is free project. Elle a pour objectif de développer une banque de semences adaptées à notre climat, de favoriser la production locale et biologique, mais aussi d’encourager l’autoformation au jardinage en consultant les différentes ressources disponibles à la bibliothèque.

 

L’équipe municipale est heureuse d’accueillir Frédéric Schultz dans ses rangs, jusqu’en août. Étudiant à l’UQTR au baccalauréat en loisir, culture et tourisme, Frédéric se joint à la direction loisirs, culture et vie Communautaire. Il participera à différents projets comme la mise en valeur du quai, la politique ville étudiante, le plan d’action plein air, la programmation loisir-culture dans les espaces publics, le camps de jour et la fête nationale.

Bienvenue dans l’équipe!

Pascal Alain, directeur loisirs, culture et vie communautaire

Bénévoler, c’est chic!

La semaine de l’action bénévole se déroulera du 18 au 24 avril prochain! Bien que nous devions changer de formule cette année, la Ville tient à remercier toutes les personnes s’étant impliquées bénévolement en 2020 et à souligner leur apport.

Appel aux bénévoles

La Ville souhaite connaitre vos anecdotes et vos belles histoires bénévoles! En effet, des prix seront offerts aux organismes communautaire, culturel et sportif qui se sont démarqués. De plus, les prix du Bénévole de l’année et du Bénévole jeunesse sont aussi de retour et nous comptons sur vos propositions pour trouver les grands gagnants.

Donnez-nous de vos nouvelles

Communiquez avec nous pour nous raconter vos histoires liées à l’action bénévole, partager votre expérience en tant que bénévole ou nous envoyer des photos et vidéos de vos réalisations.

Vous avez jusqu’au 16 mars pour proposer la candidature du bénévole de l’année et du bénévole jeunesse (25 ans et moins). Il suffit de remplir le formulaire qui suit ou sur une copie disponible à l’hôtel de ville.

Information : Frédéric Schultz 418 364-7073 p. 238 animation@carletonsurmer.com

En tout temps, laisser libre la zone interdite au stationnement

Les autobus scolaires, les camions incendie et les déneigeuses ont besoin d’espace pour effectuer leurs manœuvres. La zone de stationnement interdit leur est réservée en tout temps. Les contrevenants s’exposent à une amende de la Sûreté du Québec.

Pour les remorques, un espace de stationnement suffisant est disponible sur la rue Comeau, à la hauteur du terrain de soccer. Il faut se stationner sur la rue Comeau. Les motoneigistes peuvent ensuite remonter la rue et se rendre au fer à cheval via le Trait-Carré.

La collaboration de tous est nécessaire pour préserver la sécurité des sportifs, comme des résidents et des travailleurs.

Zone en bleu : stationnement de véhicule automobile permis

  • Se stationner le plus près possible du bord de la rue, en laissant une voie et demie libre à la circulation.
  • Éviter de se stationner avec une remorque.

Zone en rouge : stationnement interdit

  • En tout temps, le stationnement des véhicules du côté sud de la rue et en amont de l’entrée privée (301, rue de la Montagne) est interdit.
  • Garder cette zone libre en tout temps afin que les véhicules de services publics puissent circuler librement et rebrousser chemin.

Vincent Leblanc, directeur des travaux publics