La Ville demande la collaboration des propriétaires de chiens pour ramasser les excréments de leur animal de compagnie sur la voie publique et dans les lieux publics.

Pour encourager la participation, des distributeurs de sacs à excréments de chiens seront installés à chaque extrémité de la promenade des Acadiens.

Photo : Édith Roussel

Suivez le guide pour une pratique responsable du plein air et pour préserver nos précieux espaces naturels!

  • Gérez adéquatement vos déchets : rapportez tous vos déchets ainsi que ceux de votre animal de compagnie.
  • Préparez et prévoyez vos sorties : informez-vous sur les règlements et les particularités des sites de pratique.
  • Utilisez les surfaces durables : restez dans les sentiers désignés et aménagés.
  • Laissez intact ce que vous trouvez : observez sans toucher aux pierres, aux plantes, aux objets historiques ou culturels. Laissez aux autres usagers le plaisir de découvrir.
  • Respectez la vie sauvage : observez la faune à distance et respectez les périodes sensibles de reproduction ou de nidification.
  • Respectez les autres usagers : soyez respectueux des autres et soucieux de la qualité de leur expérience.

Photo : Jérôme Leduc

Un service inclusif

Vous croyez que votre enfant aurait besoin d’un accompagnateur pour faciliter son intégration et sa participation aux activités du camp de jour cette année? Vous pouvez vous prévaloir de ce service sans frais additionnels au coût régulier du camp de jour.

Afin de permettre l’embauche d’un nombre suffisant d’animateurs-accompagnateurs, nous devons être rapidement informés de vos besoins.

Date limite pour nous informer de vos besoins : 26 mars

Information : Laurie Gallagher, coordonnatrice loisirs, sports et plein air loisir@carletonsurmer.com 418 364-7073 p. 234

Un comptoir de semences communautaires voit le jour à la bibliothèque Gabrielle-Bernard-Dubé. Dès le 22 mars, il sera possible de partager des semences à même les présentoirs prévus à cet effet.

Comment ça fonctionne?

Simplement : apporte tes surplus et repars avec ce dont tu as besoin! Tu n’as rien à apporter? Aucun souci! D’autres en ont trop.

Pour chaque sorte de semence rapportée, les semencières et les semenciers en herbe peuvent remplir une fiche qui accompagnera le dépôt. La fiche sera disponible à la bibliothèque. Aucune obligation de dépôt de semences, mais la banque gagnera en qualité à chaque dépôt reçu. Au printemps, des volontaires pourront aider à mettre de l’ordre dans le comptoir.

Comment produire des semences?

Il suffit souvent de cueillir les graines produites naturellement et de le nettoyer. Pour aller plus loin et partager des semences de qualité : assurer un bon délai de conservation, préserver les qualités génétiques d’une variété cultivée (cultivar dans le jargon), éviter de transporter des insectes nuisibles et indiquer les informations suivantes sur l’enveloppe :

  • le nom de l’espèce
  • l’année de production
  • le nom de la variété, si pertinent

Pourquoi ce comptoir de semences?

Cette initiative s’inscrit dans le mouvement pris par plusieurs bibliothèques à travers le Québec en faveur d’une culture de partage et de pérennité des ressources et dans la foulée du food is free project. Elle a pour objectif de développer une banque de semences adaptées à notre climat, de favoriser la production locale et biologique, mais aussi d’encourager l’autoformation au jardinage en consultant les différentes ressources disponibles à la bibliothèque.

 

L’équipe municipale est heureuse d’accueillir Frédéric Schultz dans ses rangs, jusqu’en août. Étudiant à l’UQTR au baccalauréat en loisir, culture et tourisme, Frédéric se joint à la direction loisirs, culture et vie Communautaire. Il participera à différents projets comme la mise en valeur du quai, la politique ville étudiante, le plan d’action plein air, la programmation loisir-culture dans les espaces publics, le camps de jour et la fête nationale.

Bienvenue dans l’équipe!

Pascal Alain, directeur loisirs, culture et vie communautaire

Bénévoler, c’est chic!

La semaine de l’action bénévole se déroulera du 18 au 24 avril prochain! Bien que nous devions changer de formule cette année, la Ville tient à remercier toutes les personnes s’étant impliquées bénévolement en 2020 et à souligner leur apport.

Appel aux bénévoles

La Ville souhaite connaitre vos anecdotes et vos belles histoires bénévoles! En effet, des prix seront offerts aux organismes communautaire, culturel et sportif qui se sont démarqués. De plus, les prix du Bénévole de l’année et du Bénévole jeunesse sont aussi de retour et nous comptons sur vos propositions pour trouver les grands gagnants.

Donnez-nous de vos nouvelles

Communiquez avec nous pour nous raconter vos histoires liées à l’action bénévole, partager votre expérience en tant que bénévole ou nous envoyer des photos et vidéos de vos réalisations.

Vous avez jusqu’au 16 mars pour proposer la candidature du bénévole de l’année et du bénévole jeunesse (25 ans et moins). Il suffit de remplir le formulaire qui suit ou sur une copie disponible à l’hôtel de ville.

Information : Frédéric Schultz 418 364-7073 p. 238 animation@carletonsurmer.com

En tout temps, laisser libre la zone interdite au stationnement

Les autobus scolaires, les camions incendie et les déneigeuses ont besoin d’espace pour effectuer leurs manœuvres. La zone de stationnement interdit leur est réservée en tout temps. Les contrevenants s’exposent à une amende de la Sûreté du Québec.

Pour les remorques, un espace de stationnement suffisant est disponible sur la rue Comeau, à la hauteur du terrain de soccer. Il faut se stationner sur la rue Comeau. Les motoneigistes peuvent ensuite remonter la rue et se rendre au fer à cheval via le Trait-Carré.

La collaboration de tous est nécessaire pour préserver la sécurité des sportifs, comme des résidents et des travailleurs.

Zone en bleu : stationnement de véhicule automobile permis

  • Se stationner le plus près possible du bord de la rue, en laissant une voie et demie libre à la circulation.
  • Éviter de se stationner avec une remorque.

Zone en rouge : stationnement interdit

  • En tout temps, le stationnement des véhicules du côté sud de la rue et en amont de l’entrée privée (301, rue de la Montagne) est interdit.
  • Garder cette zone libre en tout temps afin que les véhicules de services publics puissent circuler librement et rebrousser chemin.

Vincent Leblanc, directeur des travaux publics

 

Le conseil municipal a adopté une résolution dévoilant le plan d’action Plein air Plein la vue 2021-2023.

Dans le sillage de sa planification stratégique, la Ville de Carleton-sur-Mer est heureuse de présenter son premier plan d’action plein air qui s’inscrit dans les objectifs du chantier Soutien aux organismes et liens sociaux. Ces orientations municipales guideront les actions en 2021, 2022 et 2023, afin de soutenir les organismes plein air qui animent à l’année notre milieu de vie actif et authentique, tout en favorisant les liens entre les intervenants du plein air sur le territoire.

La Ville a le privilège de pouvoir compter sur de nombreux intervenants  du plein air  et des organisations variées. Grâce à leur dynamisme et à l’attractivité touristique du milieu, l’ensemble de la population de Carleton-sur-Mer et des environs bénéficie d’une offre d’activités et d’événements riche, diversifiée et vivifiante.

Pour le maire Mathieu Lapointe, la réalisation d’un plan d’action plein air est une initiative novatrice qui positionne Carleton-sur-Mer comme un des plus beaux terrains de jeux du Québec. « Les consultations de la planification stratégique, précise-t-il, ont démontré que les citoyens  et les visiteurs ont un grand intérêt pour les activités de plein air. Les actions proposées dans le plan nous permettent de faciliter la collaboration et la concertation entre les intervenants et de poursuivre la mise en valeur des activités. Nous souhaitons maintenir et développer une offre de plein air de qualité, positionner Carleton-sur-Mer comme une communauté active. »

Pour la préparation et la mise en œuvre du Plan d’action, la Ville travaille de concert avec les acteurs du plein air afin de nourrir une vision commune et de réaliser des actions qui répondent aux enjeux locaux et régionaux. Huit membres composent le comité plein air :

  • Sophie Martel, Écovoile Baie-des-Chaleurs;
  • Vincent Landry, parc régional Mont-Saint-Joseph;
  • Luce Plourde et Gaston Berthelot, Marathon Baie-des-Chaleurs;
  • Jean-Simon Landry, Bouge pour que ça bouge;
  • Alain Turcotte, élu municipal;
  • Laurie Gallagher et Pascal Alain, cadres municipaux.

« Nous  pouvons aussi compter sur un comité élargi, précise Laurie Gallagher, coordonnatrice loisirs, sports et plein air à la Ville, pour enrichir la réflexion concernant certains enjeux. Différents usagers du territoire composent ce bassin de personnes-ressources : Denis Caissy, Louis Bujold, François Landry, Kéane Côté-Demers, Keith Sexton, Nadia Caissy, Guy Leblanc et François Bélanger. »

Le plan d’action Plein air  Plein la vue s’articule autour de quatre enjeux orientés vers autant d’objectifs généraux. Certaines actions sont déjà en voie d’être concrétisées, comme la bonification du prêt d’équipement aux Arpents verts. Dans le même esprit, la Ville a déjà résolu d’appuyer le Plan de développement pour une culture du plein air en Gaspésie de l’URLS GÎM.

Les Arpents verts, prêts pour le plein air d’hiver!

Toute l’équipe du centre de plein air Arpents verts peaufine les derniers préparatifs en vue de lancer la prochaine saison d’activités hivernales, dès que la neige sera suffisante. Les employés du parc régional Mont-Saint-Joseph vous accueilleront cette année encore au chalet principal, tout en faisant respecter toutes les consignes et directives applicables dans le contexte de la COVID-19 en zone orange. Soyez rassurés! Tout sera mis en place pour réduire les risques de contamination le plus possible. Nous comptons sur vous pour respecter les consignes!

Merci aux propriétaires

Les différents sentiers des Arpents verts appartiennent en majorité à des propriétaires privés. Chaque année, ces derniers nous permettent d’aller jouer dans leurs cours, ce qui est grandement apprécié. Sans la précieuse collaboration d’une trentaine de propriétaires, il nous serait impossible d’offrir ces activités de plein air à la population. La Ville a tenu à souligner sa reconnaissance envers ces gens qui partagent avec la collectivité. Elle a donc installé un panneau près du chalet d’accueil tout récemment.

Prêts et acquisition d’équipements

Encore cet hiver, la Ville fournit un service  gratuit de prêt d’équipements, tels que les skis de fond et les raquettes. De plus, l’ajout de nouveaux équipements supplémentaires vient améliorer l’offre avec :

  • 1 chaine stéréo extérieure;
  • 1 conditionneur à neige;
  • 8 tubes pour la glissade;
  • 3 traineaux pour enfants;
  • 2 tables de fartage;
  • 3 fatbikes!

Tous ces équipements peuvent être utilisés sur place tout à fait gratuitement.

Prêt de fatbikes

En effet, trois fatbikes de grandeurs différentes seront mis à la disposition des adeptes de plein air qui veulent s’initier à cette activité.

Les sorties en fatbike seront permises durant  une période de deux heures,  avec le dépôt, à l’accueil du chalet, d’une carte d’identité avec photo. Il sera possible également de réserver un fatbike en se rendant sur SportPlus ou en téléphonant au 418 364-2256.


Laissez-passer 2020-2021

Afin de limiter la circulation dans le chalet, la Ville vous demande d’acheter votre laissez-passer en ligne sur SportPlus. On peut acheter un laissez-passer dès maintenant, en ligne, et le récupérer à l’hôtel de ville ou aux Arpents verts, dès l’ouverture. Les paiements sur place se feront par carte; aucun argent comptant.

Tarifs saisonniers :

  • Étudiant et aîné : 25 $
  • Adulte : 40 $
  • Famille : (parents et enfants à charge seulement) : 90 $
  • 5 ans et moins : gratuit

Tarifs journaliers :

  • Individu : 5 $
  • Famille : 10 $

Bonne saison!

Pascal Alain, directeur loisirs, culture et vie communautaire