Quel est votre avis sur les communications aux citoyens et citoyennes?

Aimez-vous tenir un journal dans vos mains et recevoir des nouvelles par la poste? Penchez vous plutôt pour les communications électroniques? Les canaux utilisés vous rejoignent-ils? Les messages diffusés vous intéressent-ils? La Ville de Carleton-sur-Mer souhaite connaître votre avis afin d’alimenter sa réflexion sur les meilleurs moyens de communiquer avec vous.

2 façons de répondre possibles :

  • Sur papier avec le document encarté dans le présent journal. Ramenez-le remplis à l’hôtel de ville, dans la boîte prévue à cette fin ou par la poste
    629, boulevard Perron, Carleton-sur-Mer (Québec)  G0C 1J0;
  • En ligne.

Merci de répondre d’ici le 1er mai!

Le sondage est terminé. Surveillez l’actualité pour connaître les résultats. Merci de votre participation!

Prix de participation

Des prix seront tirés au hasard parmi les répondants qui le souhaitent et qui laissent leurs coordonnées :

  • 3 laissez-passer pour l’hiver 2022-2023 aux Arpents verts;
  • 2 droits d’accès avec voiturettes au golf en 2022;
  • 2 nuitées au camping, selon les disponibilités, entre le 27 mai et le 22 juin ou entre le 5 septembre et le 9 octobre 2022.

Le tourisme responsable et durable se développe partout sur la planète. Loin d’être une simple tendance, c’est le tourisme de demain qui se profile, soit l’adoption de pratiques respectueuses de l’environnement et de la communauté d’accueil.

Ce virage écoresponsable est non seulement vital d’un point de vue environnemental, mais il profite aussi à l’ensemble de la société. Le cyclotourisme est une forme répandue de tourisme durable, avec une faible empreinte écologique.

Parmi les actions orientées vers le tourisme durable réalisées au camping municipal, figure l’obtention de la certification Bienvenue cyclistes!, de Vélo-Québec, l’an dernier. Cette adhésion accorde des avantages aux cyclotouristes qui souhaitent trouver un hébergement à Carleton-sur-Mer, comme le prêt d’outils pour effectuer des réparations mineures. Surtout, s’ajoute l’offre en tout temps d’un espace pour permettre aux cyclistes d’installer leur tente. Le camping a donc aménagé un nouvel espace qui n’était pas loué aux campeurs auparavant. En plus d’agir comme acteur en tourisme durable, le camping bénéficie de promotion avec les différents outils de Vélo-Québec. Bienvenue cyclistes! est un petit pas vers le tourisme durable.

Alain Bernier, directeur du développement économique
et du tourisme

Comment se préparer

Les changements climatiques entraînent des variations des conditions météorologiques extrêmes de plus en plus fréquentes. Afin d’intervenir en cas de sinistre, les autorités locales disposent de plans de mesures d’urgence. Il n’en demeure pas moins que chacun peut se préparer pour veiller à sa santé, à son bien-être et à la sécurité de toutes et tous.

Dans la Baie-des-Chaleurs, l’érosion, la submersion et la chaleur extrême constituent les trois principaux enjeux auxquels on doit s’adapter dès maintenant. L’équipe de Gouvernance participative et résilience face aux impacts des changements climatiques a produit une brochure d’information qui sera distribuée dans les foyers par la poste.

Quelques-uns des moyens proposés

Érosion et submersion :

  • s’informer des zones à risque dans sa municipalité;
  • s’impliquer dans des initiatives locales;
  • partager de l’information avec son entourage;
  • vérifier comment ses assurances personnelles peuvent aider lors de dommages.

Chaleur extrême :

  • verdir son entourage en plantant des arbres ou en jardinant;
  • identifier des lieux de rafraîchissement accessibles (lieux publics climatisés, plages, etc.);
  • éviter des activités extérieures sous des conditions météorologiques extrêmes.

Mieux on se prépare à vivre de telles situations, mieux on peut vivre ces changements. En cas de stress ou d’anxiété, il faut parler avec une personne de confiance ou aller chercher de l’aide afin d’éviter de voir la situation s’empirer. Au besoin, il est toujours possible de contacter Info-Santé en composant le 811 pour parler à une personne qualifiée.

https://adaptationcotierebdc.com/

Projet bénéficiant d’une aide financière du gouvernement du Québec tirée du programme Climat municipalités – Phase 2 et qui rejoint les objectifs du Plan pour une économie verte 2030.

Rencontre publique
le lundi 25 avril à 19 h,
à la salle Charles-Dugas

Depuis la dernière séance d’information concernant la réfection de l’aréna Léopold-Leclerc, le projet a évolué. La Ville souhaite informer ses citoyens des récents développements, notamment sur le calendrier des travaux, le budget projetés et les plans.
Au plaisir de vous y voir!

Si vous envisagez d’effectuer les travaux suivants sur votre propriété, un permis municipal est requis :

  • Construction ou agrandissement d’un bâtiment principal
  • Construction ou agrandissement d’un bâtiment secondaire
  • Rénovation
  • Piscine, spa
  • Déboisement ou abatage d’arbre
  • Changement d’usage
  • Affichage
  • Clôture, muret
  • Remblais, déblais
  • Installation septique
  • Travaux en rives ou littoral
  • Déménagement de bâtiment
  • Usage provisoire
  • Captage d’eau
  • Démolition de bâtiment

Le formulaire de demande de permis ou de certificat d’autorisation est publié sur https://carletonsurmer.com/services-aux-citoyens/amenagement-et-urbanisme/.
Il est aussi disponible à l’hôtel de ville.

Prévoir un délai qui peut aller jusqu’à 30 jours pour obtenir un permis.

En janvier dernier, la Ville de Carleton-sur-Mer et la MRC Avignon ont conclu une entente afin d’offrir un service d’inspection municipal renouvelé sur le territoire. La MRC Avignon offrira désormais ce service pour neuf des onze municipalités sur son territoire, dont Carleton-sur-Mer. Ces neuf municipalités appliqueront leurs règlements d’urbanisme et tout autre règlement ou loi sous leur responsabilité, avec le service d’inspection de la MRC. Ce nouveau service aura entre autres comme responsabilité de :

  • répondre aux questions sur les règlements d’urbanisme;
  • émettre des permis et certificats et prêter assistance lors des demandes;
  • recevoir les plaintes concernant une infraction aux règlements d’urbanisme et sur les nuisances;
  • effectuer des inspections sur le territoire afin de s’assurer du respect de la règlementation d’urbanisme.

Information : Étienne Berthelot, inspections@carletonsurmer.com
418 364-7073, p. 224

Retour sur la rencontre publique

Le 4 février dernier, l’équipe municipale a accueilli 31 personnes à la salle Charles-Dugas pour participer à une rencontre publique. Cette rencontre donne suite au resserrement des consignes de sécurité annoncé le 27 janvier.

L’équipe municipale a brièvement présenté le contexte dangereux induit par l’explosion des activités dans la portion non déneigée de la rue de la Montagne et les contraintes légales qui s’imposent. Les participants à la rencontre ont pu entendre des réponses à leurs questions. La discussion a aussi permis de mettre en commun différentes pistes de solution. Ces idées seront approfondies par un comité de travail formé de volontaires représentant différents usages, de personnes-ressources et de membres de l’équipe municipale.

Composition du comité de travail

  • Michel Bond, adepte de raquette
  • Julie Boudreau, skieuse hors-piste
  • Réjean Boudreau, adepte de luge
  • Louis Bujold, adepte de raquette et propriétaire
  • Édith Comeau, propriétaire et motoneigiste
  • Laurie Desrosiers-Leblanc, skieuse hors-piste
  • Jean-Claude Guimond, gestion du risque
  • Valérie St-Laurent–Lemerle, glissade avec les enfants et skieuse hors-piste
  • Mathieu Lapointe, maire
  • Antoine Audet, directeur général
  • Pascal Alain, directeur loisirs, culture et vie communautaire
  • Olivier Côté-Vaillancourt, parc régional du Mont-Saint-Joseph
  • Magalie Forest, Unité régionale de loisirs et sport

Planification

Le comité de travail tiendra une rencontre début avril, afin d’évaluer les pistes de solution et de proposer une solution viable à la Ville. Celle-ci pourra alors faire un retour à la population avant de mettre un plan en œuvre pour l’hiver 2022-2023.

Antoine Audet, directeur général et greffier

Dans le contexte d’une pénurie de logements majeure en Gaspésie et, particulièrement, à Carleton-sur-Mer, la Ville propose d’adopter des mesures incitatives pour favoriser l’ajout de nouveaux logements. En effet, le taux d’inoccupation est pratiquement nul. Bien que Carleton-sur-Mer soit une ville touristique, étudiante et attractive, peu de places sont disponibles pour loger les nouveaux arrivants. Cette situation freine notre développement.

Le Rapport d’étude de marché sur les besoins immobiliers réalisé par Raymond Chabot Grant Thornton pour la MRC Avignon en 2021 confirme que les besoins locaux représentent de 20 à 35 logements, sur un horizon de 3 ans. Avec les services de garde, l’ajout de logements est LA priorité régionale. Ainsi, dès avril 2022, la Table des préfets des MRC de la Gaspésie, via le Fonds régions et ruralité (FRR) – volet 1, offrira une aide financière pour encourager la construction de logements, de 5 000 $ par unité locative construite.

À Carleton-sur-Mer, afin d’accélérer le développement de logements, la Ville envisage différentes solutions, dont celle d’offrir les types de financement suivants :

  • 15 000 $ par nouvelle porte construite;
  • 5 000 $ par porte de nouveau logement aménagé dans des bâtiments existants.

La Ville prévoit un montant de 450 000 $ afin de stimuler la création de 30 à 35 nouveaux logements, en lien avec les objectifs de l’étude la MRC Avignon. La richesse foncière générée par ces nouveaux investissements remboursera la Ville sur une période de 10 à 12 ans environ.

Planification préliminaire

  • Mars : Dépôt du projet de règlement
  • Avril : Adoption du règlement et approbation des personnes habiles à voter
  • Mai : Approbation de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation
  • Juin : Début de la réception des demandes des promoteurs

Cette démarche prioritaire s’inscrit dans les orientations de la planification stratégique afin de faire de Carleton-sur-Mer une communauté authentique et active vivant à l’année une diversité d’expériences entre mer et montagne.

Mathieu Lapointe, maire

Qu’est-ce qu’une purge privée?

Afin de prévenir le gel des entrées d’eau, certains usagers laissent couler l’eau du robinet, croyant que l’écoulement de l’eau empêchera la formation de gel dans les tuyaux. C’est ce que l’on appelle une purge.

Toutefois, ce type de purge peut souvent être évitée, considérant que les entrées d’eau sont pour la plupart suffisamment enfouies dans le sol pour les protéger du gel. À l’inverse, lorsqu’une entrée d’eau est à risque de gel, il existe des solutions de rechange pour limiter la perte en eau potable.

  • Réduire le débit de la purge : Les robinets ont généralement un débit d’écoulement d’environ 3 L/min. Or, selon le guide L’économie d’eau potable et les municipalités – Volume 2 de Réseau Environnement, un débit de 0,25 L/min est suffisant pour éviter le gel des entrées d’eau, soit un filet d’environ 2 mm de diamètre. Réduire le débit d’une purge de 3 L/min à 0,25 L/min représente une économie potentielle équivalente à la consommation quotidienne d’environ 15 personnes.
  • Protéger les entrées d’eau : Il existe d’autres options pour éviter de laisser couler l’eau pendant les périodes de grand froid, par exemple, l’installation en amont d’une couverture isolante sur les tuyaux ou l’installation d’un fil chauffant le long d’une entrée d’eau.

Offre d’emploi

Remplacement d’un an

  • Horaire de 35 h/semaine, du lundi au vendredi de 8 h à 16 h, pouvant varier selon les événements et réunions (soir et fin de semaine).
  • Salaire selon la convention des cadres en vigueur, à partir de 57 000 $.
  • Date d’entrée en fonction : mi-avril.
  • Date limite pour postuler : lundi 7 mars à 12 h.

Rôle dans l’équipe

Sous l’autorité de la direction des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, la personne titulaire du poste planifie, organise et supervise les événements et activités de sports, de loisirs et de plein air directement sous sa responsabilité et soutient les organismes du milieu. En outre, cette personne gère, supervise et mobilise le personnel sous sa responsabilité (centre Léopold-Leclerc, OTJ, Arpents verts, camps de jour), participe à l’élaboration et au suivi du budget, collabore étroitement lors des activités de la Ville et participe activement aux rencontres du comité de gestion.

Principales tâches

  • Gérer et superviser les ressources humaines sous sa responsabilité incluant la gestion administrative;
  • Gérer les locations reliées aux infrastructures sportives et de loisir (réservation, horaire, protocole d’entente, contrats, statistiques d’utilisation, facturation);
  • Effectuer les suivis relatifs aux infrastructures, dont les travaux d’entretien;
  • Planifier, superviser et contrôler l’organisation d’activités et d’événements (programmation loisirs, semaine de relâche, 5 à 7 bénévoles, Février Festif, camp de jour, etc.);
  • Soutenir les organismes du milieu selon les besoins spécifiques (participation aux réunions, suivis de protocoles d’entente et suivis divers;
  • Apporter son soutien aux événements du milieu, tels que Marathon BDC, Février Festif, régates Écovoile, course des Galopeux, etc.;
  • Représenter la Ville sur différents comités et associations en loisirs et sports (RGLM, AQAIRS, URLS, SANA, etc.);
  • Participer à l’élaboration des prévisions budgétaires, effectuer le suivi du budget et la codification des factures;
  • Veiller à la qualité des terrains et des équipements sportifs;
  • Effectuer les vérifications et produire les différents rapports et documents administratifs requis;
  • Effectuer un suivi quotidien avec la direction du service;
  • Faire appliquer les procédures et les précautions concernant la santé et sécurité au travail;
  • Participer activement aux rencontres du comité de gestion;
  • Effectuer toutes autres tâches connexes relatives au bon fonctionnement du service et demandées par le supérieur immédiat.

Profil recherché

  • Diplôme d’études universitaires en récréologie ou un diplôme d’études collégiales en technique d’intervention en loisir ou toute autre combinaison de formation et d’expérience pertinente.
  • Expérience en animation et/ou en coordination de projet.

Compétences/habiletés

  • Leadership
  • Entregent
  • Autonomie et initiative
  • Sens des responsabilités
  • Sens du service à la clientèle
  • Sens de l’organisation et de la planification
  • Travail d’équipe
  • Habiletés communicationnelles
  • Polyvalence sur le plan des intérêts et compétences

Envoyer curriculum et lettre de motivation par courriel à

Pascal Alain, directeur loisirs, culture et vie communautaire
pascal.alain@carletonsurmer.com
Information : 418 364-7073 p. 230