Carleton-sur-Mer en mode prévention contre la pandémie de la COVID-19

Suivant les recommandations du gouvernement du Québec, la Ville de Carleton-sur-Mer applique des mesures préventives afin de contenir le plus possible la pandémie de COVID-19.

La Ville ferme temporairement les portes des infrastructures municipales publiques. Durant les deux prochaines semaines, la salle Charles-Dugas, le Quai des arts et le chalet des Arpents verts seront fermés. De plus, le personnel de l’administration municipale sera en mode télétravail le plus possible et on demande aux citoyens de limiter les visites à l’hôtel de ville. Le centre Léopold-Leclerc ferme ses portes également, ce qui clôture la saison de patinage à l’aréna. « Comme la population, nous sommes préoccupés par l’évolution de la pandémie, mentionne le maire, Mathieu Lapointe, et nous passons à l’action pour protéger la santé de la population du mieux qu’on peut. Nous souhaitons éviter que les cas montent en flèche et limiter la pression sur le système de santé. Le premier ministre a fait appel à la solidarité et au sens des responsabilités de tous les Québécois. Tout le monde doit collaborer. Nous sommes conscients des désagréments occasionnés par cette situation qui nous oblige à prendre de mesures pour la sécurité du public. »

La Ville encourage toute la communauté à suivre les consignes gouvernementales et à éviter les rassemblements non essentiels. Les consignes d’hygiène sont particulièrement importantes. La collaboration de tous peut ralentir la progression du virus et garder la situation dans des proportions gérables. Nous suivons attentivement l’évolution de la situation et nous nous ajusterons selon les développements.

Bien que les infrastructures municipales soient fermées, l’équipe municipale demeure en poste. Les citoyens peuvent joindre la Ville par téléphone, par télécopieur et par courriel. Les gens peuvent aussi consulter le lien carletonsurmer.com/coronavirus pour suivre les derniers développements sur le territoire municipal. Si ce n’est déjà fait, il est plus que temps de s’inscrire au système d’alerte et de notification de la Ville.