Dès le début de la pandémie de la COVID-19, le conseil municipal a permis l’annulation des intérêts à payer pour la période de versement des taxes municipales qui était en cours. Cette mesure visait à alléger les obligations des contribuables dans l’incertitude générée par la pandémie. Cette suspension a pris fin à la plus récente échéance de taxes, le 15 juillet dernier. Par conséquent, les intérêts sur les taxes impayées en cours ont repris à compter de cette date.