Efforts de réduction des GES

Que ce soit par l’érosion des berges, par les inondations ou par l’augmentation de la fréquence des tempêtes, les changements climatiques remettent en question nos habitudes et nos façons de faire. L’hiver dernier, la Ville a signé la Déclaration d’urgence climatique. Elle s’engage notamment à réduire les gaz à effets de serre (GES) qu’elle émet lors de ses activités. Ces gaz sont une des plus importantes causes des changements climatiques.

Dès cet été, les citoyens pourront constater des actions concrètes en ce sens :

  • réduction de la tonte de gazon, source de GES, en particulier dans les secteurs où la tonte a été jugée superflue.
  • diminution du ramassage et du brûlage de bois de mer sur les plages. Ils seront laissés sur place ou stratégiquement déplacés.

Ces efforts de réduction de GES se traduiront également par des économies pour la Ville.

La Ville compte sur la collaboration des gens pour éviter de piétiner le foin de mer, une herbe qui freine l’érosion en captant et en retenant le sable sur la plage.