Depuis le 4 février dernier, le nouveau système de réservation en ligne du camping municipal est lancé.

Affluence monstre

Dès l’ouverture, le système a enregistré 2467 demandes simultanées! En comparaison, il y avait en avait environ 500 à l’ouverture en 2020, année record. Pendant plus de 4 h, le nombre de requêtes n’a pas été sous la barre des 2000.

Malgré le changement pour un système plus performant, celui-ci a difficilement supporté cette affluence monstre. L’expérience client a été désagréable pour plusieurs en raison des heures d’attente. Beaucoup de gens n’ont malheureusement pu obtenir un site, faute de place. La capacité d’accueil du camping ne peut suffire à répondre à une telle demande.

Augmentation des retombées

Par rapport à l’an dernier à la même période, les réservations confirmées ont augmenté de 300 %. Ainsi, 3000 réservations étaient confirmées 24 h après l’ouverture du système. Peu de sites sont encore disponibles en juillet et août. Il reste cependant plus d’options en juin, septembre et octobre. D’année en année, le camping affiche complet plus rapidement pour les mois de juillet et d’août.

À peine 12 h après l’ouverture, les revenus encaissés avaient déjà égalé le revenu global de toute l’année 2019.

En général, un campeur de l’extérieur en visite pour un court séjour dépensera 3 à 4 fois le coût de sa réservation au camping. Il s’agit donc d’une bonne nouvelle pour les commerces et attraits touristiques locaux.

Dès maintenant, les nombreuses réservations au camping démontrent le vif intérêt des Québécois à visiter Carleton-sur-Mer l’été prochain. La Ville va toutefois analyser les actions à prendre afin de faire respecter la capacité du milieu à recevoir ces nombreux visiteurs. L’objectif principal demeure le même, soit d’attirer des touristes en dehors des mois de juillet et août.

Alain Bernier, directeur du développement économique et du tourisme